Avatar of Louise

10 conseils pour allier chocolat et santé

On le sait, le chocolat (en particulier le noir à fort pourcentage en cacao) est plein d’atouts pour la santé : riche en magnésium, en fer et en de nombreux minéraux, il aide à lutter contre le mauvais cholestérol et regorge d’antioxydants. Mais attention, il est également aussi connu pour sa forte teneur en graisses et en sucres… Quelques conseils pour allier chocolat et santé

chocolat noir

1. Bien choisir son type de chocolat.

Contrairement aux idées reçues, si le chocolat noir est moins sucré que le lait ou le blanc et plus riche en minéraux, il est aussi le plus gras. Et tous possèdent à peu près la même valeur calorique.Le chocolat au lait, lui, est plus sucré mais contient du calcium et (un peu) moins de graisses.

2. Limiter sa consommation de chocolat blanc.

Composé principalement de beurre de cacao, de sucre et de lait, il ne contient pas de poudre de cacao. Ses qualités nutritionnelles sont donc plus réduites du fait d’une grande proportion de graisses et de sucres.

3. Manger du chocolat aux noisettes ou aux amandes.

Si les chocolats fourrés sont souvent très gras et sucrés, on trouve en revanche des tablettes aux éclats de noisettes et d’amandes. Tout en diminuant légèrement la quantité de chocolat elles restent gourmandes. Et permettent de cumuler les bienfaits : les amandes sont en effet rassasiantes, riches en minéraux et contribuent à diminuer le taux de mauvais cholestérol, et les noisettes sont antioxydantes et aident à protéger le système cardiovasculaire.

4. Le déguster plutôt à la fin du repas.

Pour éviter un pic de glycémie, mieux vaut manger quelques carreaux en fin de repas, en guise de dessert, plutôt que de le grignoter dans la journée.

5. Préférer les chocolats pur beurre de cacao.

Depuis 2000, la réglementation européenne autorise les fabricants à remplacer 5% du beurre de cacao par des matières grasses végétales, notamment la très controversée huile de palme (très riche en acides gras saturés). Si les tablettes françaises et les chocolatiers restent fidèles au beurre de cacao, les matières grasses végétales sont en revanche l’apanage des confiseries industrielles.

6. Pourquoi pas un peu de chocolat contre les baisses de moral ?

Sauf si l’on a tendance à engloutir toute la tablette, le chocolat peut donner un petit coup de pouce lors d’une baisse de moral. Énergisant, grâce à sa richesse en théobromine et en caféine, il possède également des propriétés antistress en raison de sa teneur en sérotonine une hormone qui aide à réguler l’humeur, et en magnésium, aux effets relaxants. Sans oublier le plaisir que procure sa dégustation, également responsable de ses effets bienfaisants.

7. Eviter les barres chocolatées

Pour un goûter chocolaté, quelques carreaux de chocolat avec un morceau de pain sont à privilégier face aux barres chocolatées, très sucrées et très grasses.

8. Intégrer le chocolat à la cuisine

Plutôt que de grignoter du chocolat toute la journée, il est facile de l’intégrer aux repas. Dans des gâteaux et des pâtisseries bien sûr, mais aussi en sauce et en vinaigrette, marié à des plats salés, ou encore par petites touches, grâce à des copeaux ou pépites.

9. L‘associer à des fruits

Une manière de consommer du chocolat avec gourmandise et modération est de l’associer à des fruits. Rondelles de bananes, morceaux de pommes, de poire ou encore fraises trempées dans le chocolat constituent un dessert à la fois festif, chocolaté et riche en fibres.

10. Manger du chocolat, un grand plaisir

Le chocolat est avant tout une confiserie : un aliment agréable non nécessaire à l’organisme.

Il vaut donc mieux le déguster en étant pleinement à l’écoute de ses sensations et de sa faim, plutôt qu’avec culpabilité ou compulsivement ! A méditer…

A lire également : Est-ce que le chocolat est bon pour le moral ?,  Et si vous tentiez le Nutella maison ?, Brownies, la recette, Recette du soufflé au chocolat, gâteau au chocolat

Posté le

, ,

Comments are closed.

Plus d’actualités

113 queries in 0, 658 seconds.