Financer votre montée en compétences dans les spiritueux EVS

Les formations certifiantes en spiritueux financées par le CPF constituent une réelle opportunité pour monter en compétences de façon abordable dans ce domaine porteur. Qu’il s’agisse d’évoluer professionnellement vers les métiers de la vente, de la production ou encore de la sommellerie, ces parcours qualifiants amènent à maîtriser l’ensemble des aspects du secteur.

Les formations certifiantes en spiritueux éligibles au CPF

Les formations certifiantes en spiritueux éligibles au CPF couvrent différents niveaux allant de l’initiation à l’expertise. Au niveau initiation, l’accent est mis sur l’apprentissage des bases historiques et techniques. Vous découvrez ainsi les principales étapes de production des grands spiritueux comme :

A lire en complément : Mug cake au chocolat rapide : recette facile et gourmande

  • le rhum ;
  • le whisky ;
  • le gin.

L’objectif est de comprendre leur origine et leur élaboration. Le niveau intermédiaire approfondit ces connaissances avec une dimension plus pratique. Outre un focus accru sur les spécificités des différentes catégories d’alcool, l’accent est mis sur la dégustation. Les stagiaires apprennent à identifier visuellement, olfactivement et gustativement les caractéristiques des spiritueux. Des techniques d’analyse sensorielle leur permettent de développer leur capacité de description.

Le niveau avancé cible les futurs professionnels du secteur. Les formations sont davantage spécialisées sur certains spiritueux ou métiers. L’expertise technique et commerciale est poussée très loin, avec l’apprentissage des codes du marketing, de la réglementation ou encore de la conduite de dégustations. L’objectif est d’obtenir le titre reconnu d’expert en spiritueux.

A lire également : Les critères à prendre en compte pour l'achat d'une cave à vin

Quel que soit le niveau, ces formations certifiantes délivrent a minima le titre de « conseiller en spiritueux ». Elles permettent d’acquérir des compétences valorisables pour exercer des métiers de la vente, de la distribution ou du marketing en la matière. Plus d’informations sont détaillées sur https://www.ecole-vins-spiritueux.com/fr/formation-professionnelle/spiritueux.

Les avantages du financement par le CPF

Le financement par le CPF présente de nombreux avantages pour ceux qui souhaitent se former aux spiritueux. Les coûts pédagogiques sont pris en charge totalement ou partiellement selon le solde disponible dans le compte.

L’intérêt des consommateurs pour les productions traditionnelles et les tendances de personnalisation des cocktails ne cessent de croître. Maîtriser les SPI dans ce secteur est donc stratégique pour évoluer professionnellement.

Les certifications délivrées à l’issue des parcours de formation financés par le CPF constituent également un véritable atout pour construire son employabilité. Que ce soit pour conseiller au mieux : les clients en caviste, barman ou dans la grande distribution, les compétences acquises en marketing, réglementation ou dégustation sont valorisables dans de nombreux métiers dans :

  • l’hôtellerie-restauration ;
  • l’événementiel ;
  • le commerce.

Grâce au CPF, ces formations qualifiantes en spiritueux sont donc accessibles financièrement à tous pour développer de nouveaux savoir-faire utiles à l’évolution professionnelle dans des secteurs en forte croissance.

La procédure de financement

Il suffit de quelques clics sur le site moncompteformation.gouv.fr pour :

  • Rechercher une formation certifiante en spiritueux
  • Vérifier sa éligibilité au CPF
  • Consulter son solde et déclencher le financement
  • Valider son inscription auprès de l’organisme de formation

Avec le CPF, boostez vos compétences dans le domaine passionnant des spiritueux tout en limitant vos frais de formation.

Les débouchés professionnels possibles

La certification en spiritueux permet d’occuper un poste de conseil clientèle dans les magasins spécialisés tels que les caves ou épiceries fines. Il s’agira de faire découvrir et recommander les meilleurs spiritueux aux connaisseurs comme aux novices.

La maîtrise des accords mets-spiritueux fait également des experts dans ce domaine de parfaits candidats pour les postes de sommellerie dans les restaurants gastronomiques, voire étoilés. Ils sauront sublimer les plats par des cocktails ou des alcools d’exception soigneusement sélectionnés.

Les formations en spiritueux aident, par ailleurs, à acquérir des compétences :

  • en connaissance des produits ;
  • en sourcing international ;
  • en réglementation relatives.

Celles-ci ouvrent les portes des fonctions de responsable des achats et de gestion de portefeuille chez les importateurs et distributeurs de spiritueux.

La maîtrise des usages en termes de présentation, de conseil et de marketing des alcools permet aussi d’envisager des postes de maître d’hôtel dans les établissements haut de gamme et les palaces. Les experts certifiés les plus chevronnés peuvent même devenir des ambassadeurs de marques renommées. Ils assurent leur promotion auprès des professionnels comme des particuliers.

Les principales filières de spiritueux abordées

Les formations certifiantes en spiritueux permettent d’aborder les principales filières à travers le monde.

L’une des plus développées est celle du whisky. Les stagiaires découvrent les spécificités de sa production en France, en Écosse et en Irlande, notamment en fonction des matières premières et des méthodes d’élevage employées.

Les rhumeries antillaises et réunionnaises sont également au programme. Les formations aident à appréhender les terroirs issus de la canne à sucre des Antilles françaises ou de La Réunion. Cet ingrédient a diverses influences sur les caractéristiques organoleptiques des rhums.

Le module sur le gin, spiritueux anglais, est l’opportunité de s’initier aux nombreuses plantes qui entrent dans sa composition et aux techniques d’extraction.

Quant à la filière du cognac, elle permet d’étudier l’écosystème de l’AOC, de la viticulture charentaise aux méthodes de double distillation et d’élevage particulières à cette eau-de-vie de renommée mondiale.

Les métiers associés de la production

Au-delà de la vente et du conseil, les formations permet également d’accéder aux métiers de la production en amont.

L’œnologue œuvre en amont de la distillation pour maîtriser la qualité des matières premières telles que :

  • les raisins ;
  • les cannes à sucre ;
  • les céréales.

Sa connaissance des terroirs et des cépages permet aussi d’élaborer les meilleurs assemblages en aval.

Le commercial prospecte, quant à lui, de nouveaux marchés pour écouler la production. Ses compétences commerciales et sa fine connaissance des spiritueux sont mises à profit pour trouver de nouveaux clients et contrats à l’international.

Le responsable qualité veille au respect des réglementations et des normes en termes d’élaboration et de conformité des produits. Sa maîtrise des process et des tests d’analyse est essentielle.

Le chef de chai coordonne l’élevage des eaux-de-vie en fûts. Il assure le suivi technico-organoleptique des lots tout au long de leur vieillissement et jusqu’à leur mise en bouteille.

L’apprentissage par la pratique

Au-delà des cours théoriques, ces formations accordent une grande place à la pratique pour une assimilation optimale.

Des ateliers de dégustation réguliers permettent d’exercer et d’affiner sa sensibilité gustative. Les stagiaires apprennent :

  • à identifier les arômes ;
  • à décrire objectivement les spiritueux ;
  • à dialoguer sur leur profil sensoriel.

Des visites de domaines viticoles, de distilleries ou de chais de vieillissement sont également organisées. Elles donnent à voir concrètement les différentes étapes de fabrication et d’élaboration.

vous pourriez aussi aimer