Avatar of Ysabelle

Recette de la terrine de carottes aux pignons de pin

Les carottes, ou Daucus carotta de leur nom savant, recèlent un trésor de bienfaits nutritionnels pour un faible coût. Cuites ou crues, ces racines qui font parties des apiacées sont excellentes car elles réduisent le taux de cholestérol dans le sang, renforce le système immunitaire, reminéralise, fortifie, améliore la vision dans l’obscurité et soulage constipation et diarrhées grâce aux fibres (en moyenne 2g pour 100g de carottes) qu’elles contiennent. Elles font parties des premiers légumes que l’on donne aux enfants pour la diversification alimentaire. Source de vitamine A (béta-carotène),  acide folique (vitamine B9), potassium et magnésium.

La carotte rentre dans le « dictionnaire au 17e siècle mais fait déjà partie d’un grand nombre d’expressions ou de métaphores nées d’une analogie de couleur, de forme ou de sens » Alors les carottes sont cuites ?

Recette : terrine de carottes aux pignons de pin

Ingrédients pour 1 terrine

  • 1 kg de carottes
  • 2 oignons émincés
  • 3 gousses d’ail
  • 3 c. à soupe de semoule de maïs (polenta)
  • 3 œufs
  • 10cl de lait de soja ou laitier
  • 1 c à soupe de persil haché
  • 1 c à café de coriandre
  • 100g de comté râpé
  • 2 c. à soupe de pignons
  • 2 c. à soupe d’huile d’olive
  • Sel

La recette

  • Cuire les carottes coupées en dés à la vapeur 15 mn et les mettre en purée
  • Les oignons seront cuits à l’étouffée 5 mn
  • Cuire la semoule de mais dans le lait 15 mn jusqu’à épaississement
  • Mélanger la purée de carottes, les oignons, la semoule cuite, les œufs battus, l’ail, les herbes le râpé
  • Mettre dans votre moule huilé
  • Parsemer de pignons et mettre au four au bain-marie 40 mn

 Trucs et astuces

  • Privilégier les carottes biologiques pour ne pas les peler et bénéficier de tous les bienfaits en les brossant rapidement sous l’eau
  • En jus frais maison, c’est très régénérateur pour le foie
  • Les manger aussitôt après les avoir râpées car la vitamine C est très fragile
  • Se conserve plusieurs semaines au réfrigérateur
  • Les citronner pour les empêcher de noircir

Recette : « Kousmine au gré des saisons » du Dr Denjean et Lucette Serre – Editions Jouvence

Pour en savoir plus sur l’histoire des légumes anciens : «La Fabuleuse Histoire des légumes» d’Evelyne Bloch-Dano préfacée par Michel Onfray – Livre de poche

Posté le

, , , , , , , , ,

No comments yet.

Laisser un commentaire

Plus d’actualités

115 queries in 0, 185 seconds.