Avatar of Julie

8 français sur 10 ne mangent pas assez de fibres

Si les bienfaits des aliments riches en fibres ne sont plus à prouver, nous sommes encore trop peu à en consommer en quantité suffisante dans la journée, révèle une étude NutriNet-Santé parue jeudi dernier.

Les femmes particulièrement ciblées

Les Français, en particulier les femmes, ne mangent pas assez de fibres, or les fibres ont des effets protecteurs certains vis-à-vis des maladies cardiovasculaires (première cause de mortalité), du diabète (3,5 millions de Français), du surpoids et de l’obésité (7 millions de Français obèses), du cancer colorectal (3e cancer le plus fréquent)

pain complet, allié pour la santé

pain complet, allié pour la santé

Pourquoi?

Parce que les fibres, qui facilitent le transit digestif, proviennent des fruits et légumes, du pain, des légumes secs, des pâtes et du riz complets, et que ces aliments sont encore trop peu consommés en France.

Les 10 aliments les plus riches en fibres

  •  pois cassés (10,6g pour 100g d’aliment)
  •  noix de coco fraîche (9,5g)
  •  biscotte complète (9,2)
  •  haricot rouge (7,8)
  •  biscotte multicéréales (7,5)
  •  flageolet (7,2)
  •  pain de mie complet (6,8)
  •  framboise (6,1)
  •  pain noir ou pain de seigle (5,9)
  •  avocat (5,6)

De vrais bénéfices santé

Une alimentation riche en fibres diminuerait de 25 % le risque cardiovasculaire, révélait en mai dernier une étude suédoise réalisée auprès de 20 000 personnes (revue PLoS One). Mais pas n’importe quelles fibres: celles des fruits et légumes, surtout. Avantage aux femmes, dont les repas sont plus équilibrés que ceux des hommes. Globalement, les apports en fibres (environ 20 g/j chez les hommes et 18 g/j chez les femmes) sont nettement en deçà des recommandations.

Un meilleur pain

On parle beaucoup de la consommation de sel qui ne baisse pas assez en France. Or le changement de farine pour fabriquer le pain blanc, le moins cher,  de la farine de type 55 raffinée à une farine 80 plus complète « permettrait une consommation accrue de fibres dans la population, tout en rendant plus acceptable une diminution du sel », souligne le Pr Hercberg.

Trois ans après son lancement, NutriNet-Santé regroupe 235.016 internautes et cherche plus de volontaires, en particulier des hommes, mais aussi des habitants de l’Ouest et de l’Est du pays, pour atteindre les 500.000, afin de poursuivre ce travail sur la nourriture et la santé.

(www.etude-nutrinet-sante.fr).

Posté le

,

No comments yet.

Laisser un commentaire

Plus d’actualités

117 queries in 0, 197 seconds.