Avatar of François

L’Apithérapie une pratique millénaire de soins par les produits de la ruche

Bien connues dans leur rôle de pollinisateurs, les abeilles le sont beaucoup moins en tant que source de produits thérapeutiques. Pourtant, dès 400 ans avant J-C, Hippocrate recommandait le miel pour le traitement des plaies. Et vers l’an 1000, Avicenne préconisait la propolis pour ses vertus cicatrisantes et anesthésiante.

honeybee

Le miel, un antibactérien efficace

Le miel est produit par les abeilles à partir du nectar des fleurs (miel) ou des sécrétions sucrées des pucerons (miellat). Il leur sert de réserve pour les mois d’hiver. Bien connu comme aliment énergétique, composé de sucres rapides facilement assimilables, le miel remplace avantageusement le sucre blanc. Qui n’en n’a pas ajouté une bonne cuillère dans sa tisane ou son grog pour lutter contre une bonne « crève » ! On sait beaucoup moins que le miel a aussi un effet prébiotique sur le corps humain. En d’autres termes, il améliore l’environnement intestinal en augmentant la quantité de bonnes bactéries. Ce qui a pour effet de réduire les inflammations intestinales et d’améliorer le transit. Le miel est aussi un antibactérien très efficace, à appliquer directement sur les brûlures ou plaies !

La propolis, un antiviral pour lutter contre la grippe

La propolis est « la substance résineuse collectée par les abeilles ouvrières sur les bourgeons des arbres pour colmater et aseptiser la ruche». Les abeilles colmatent en effet tous les interstices de la ruche pour assurer son étanchéité et une excellente asepsie. La propolis sert aussi à momifier les animaux intrus morts pour éviter leur décomposition.
C’est un très puissant anti-infectieux. Lui sont attribuées, en particulier, une activité antibactérienne contre la plupart des germes pathogènes infectant les sphères ORL, gastro-intestinale, urogénitale, cutanée et buccale (aphtes), mais également une activité antivirale contre virus de la grippe et de l’herpès. Miel comme propolis ont des compositions différentes d’où des vertus spécifiques, suivant l’origine des fleurs butinées ou les arbres présents. Ce qui explique aussi que l’on trouve des produits de couleurs très variées.

Le pollen, riche en nutriments essentiels et de protéines !

Le pollen est la poudre colorée que l’on trouve au cœur des fleurs. C’est l’élément reproducteur mâle des fleurs. Les pelotes, constituées de grains de pollen, sont transportées par les abeilles accrochées à leurs pattes arrières. Bien que de composition différente suivant l’origine florale, le pollen est extrêmement riche en protéines (dans certains pollens, il y en aurait même plus que dans la viande !). Il contient de nombreuses vitamines, des oligo-éléments variés, des antioxydants naturels, des produits réduisant l’absorption du cholestérol, etc. Le pollen agit sur le système digestif, en stimulant les fonctions gastriques. Il réduit la fatigue, le stress, les problèmes circulatoires, stimule les défenses immunitaires. Essentiel à l’alimentation des larves, c’est un complément alimentaire naturel riche en nutriments essentiels ; et se mélange très facilement à de nombreux aliments (salade, compotes, …).
« Une cure de pollen de quelques semaines à la fin de l’été pour attaquer l’automne en pleine forme et une autre cure de pollen en fin d’hiver ne peuvent que renforcer notre organisme et prévenir les problèmes de santé » 

La gelée royale, nourriture des reines, utilisée pour le système immunitaire

Nourrie exclusivement de gelée royale, la larve, indifférenciée au départ, va devenir reine ; laquelle va continuer à être nourrie de gelée royale. La gelée royale contient une proportion considérable de protéines, d’acides aminés, de lipides, de vitamines et de sucres. Elle est reconnue pour avoir diverses vertus nutritionnelles. Peu d’études scientifiques ont mis en évidence les bienfaits de la gelée royale sur la santé humaine. Des expérimentations ont cependant permis de constater une activité vasodilatatrice et hypotensive, une activité anticholestérolémique et même… un effet anticancérigène. La gelée royale est utilisée pour le système cardio-vasculaire, digestif, immunitaire, endocrinien et nerveux.

La cire pour les produits de beauté ou… la momification !

La cire d’abeille n’a pas à proprement parler de vertus thérapeutiques. Elle est utilisée par les industriels de la cosmétique pour les produits de beauté comme les crèmes, les lotions, les onguents et les rouges à lèvres. Elle est aussi autorisée comme additif alimentaire (numéro E901). Ses propriétés hydrophobes et antibactériennes en faisaient l’un des principaux ingrédients de la momification par les embaumeurs de l’Égypte de l’Antiquité.

Le venin, contre les rhumatismes

Charlemagne utilisait déjà le venin pour se soulager des crises de gouttes ! Le venin est utilisé pour soigner les affections rhumatismales, les arthrites chroniques, certaines maladies inflammatoires et la sclérose en plaques. Il peut être administré, soit sur les zones à soigner directement par des piqûres d’abeilles ou des injections, mais également sur certains points d’acupuncture (Apipuncture). On trouve également du venin d’abeille sous forme de crèmes, lotions, comprimés, gouttes utilisés dans le traitement des inflammations des tendons et des articulations et les affections cutanées. Aux Etats-Unis (et dans bien d’autres pays), la « Bee Venom Therapy » (BVT) est pratiquée dans des cliniques spécialisées où l’on soigne diverses maladies, notamment la sclérose en plaques. Mais attention aux réactions allergiques qui peuvent être plus ou moins sérieuses suivant les individus !

 

Les produits des abeilles offrent des qualités thérapeutiques très variées.  Mais l’abeille « se fournit » dans son écosystème et c’est la qualité de son écosystème qui détermine directement la qualité de ses produits. Gare au miel contenant des pesticides, de la propolis à base de bitume ! Mais aussi… l’Apithérapie doit rester une pratique de spécialiste, pour ne pas se laisser abuser  au sujet des « vertus » imaginaires de certains produits !

Sources :

A lire également : La gelée royale : le coup de pouce vitalité de l’hiver

Posté le

, , , , , , , , , , ,

Comments are closed.

Plus d’actualités

118 queries in 0, 635 seconds.