Avatar of Karine

La gelée royale : le coup de pouce vitalité de l’hiver !

Fatigue, déprime, spleen… l’hiver met à rude épreuve notre corps et notre moral. Des options de cures vitaminées 100% naturelle sont de plus en plus utilisées dont la gelée royale. Les résultats sont parfois surprenants… Focus sur le trésor de la ruche, idéal pour retrouver un peu de vitalité !

C’est quoi la gelée royale ?

La gelée royale, également appelée « lait d’abeille » est le produit de sécrétion de certaines glandes des jeunes abeilles nourricières-ouvrières, entre le cinquième et le quatorzième jour de leur existence. La substance est gélatineuse, blanchâtre aux reflets nacrés. Elle contient en moyenne :
- 4,5% de lipides
- 14,5% de glucides, du glucose et du fructose pour la plus grande partie, et en partie nettement moindre du saccharose, du maltose, de l’erlose, du tréhalose et du mélibiose.
- 13% de protides
- 66% d’eau
Elle est récoltée par le biais de techniques particulières et est pratiquée par des apiculteurs spécialisés. En effet, la quantité produite dans une ruche assure à peine la croissance des larves et l’alimentation de la reine. Pour obtenir des quantités satisfaisantes, les apiculteurs enlèvent la reine de la ruche. Ils incitent ainsi les ouvrières à élever plusieurs larves destinées à produire des reines et donc à produire plus de gelée royale.
Dès son prélèvement, elle est stockée en flacons de verre fermés par un bouchon en plastique (la gelée royale est riche en acide et a un pH de 4 , elle attaque donc le métal), puis entreposés entre 2 et 5°C, à l’abri de la lumière et de l’humidité. Elle peut ainsi se conserver plusieurs mois.

Quels sont les bienfaits ?

Ce produit naturel est connu pour être le plus riche qui soit en vitamines B. Ses protéines, acides aminés, lipides et sucres sont également excellents pour le corps. Elle aide à réduire la fatigue physique et intellectuelle, le stress et renforce l’immunité.
Sa consommation entraînerait  un effet positif sur l’équilibre hormonal des femmes ménopausées et l’on observerait des résultats intéressants sur les taux de cholestérol.
Les résultats sont cependant à lire avec précautions puisque peu d’études scientifiques ont mis en évidence les bienfaits de la gelée royale sur la santé. Plusieurs chercheurs, principalement au Japon, explorent les effets de la gelée royale. Quoi qu’il en soit, de nombreux consommateurs constatent qu’une cure de gelée royale dans l’hiver permet de retrouver une certaine énergie.

Comment la consommer ?

A cause du potentiel allergène de la gelée royale, il est préférable de commencer par une faible dose et de l’augmenter de manière progressive.
Traditionnellement, on recommande de la prendre avant le petit déjeuner et de faire une cure de 4 à 6 semaines.
La gelée royale fraîche doit être conservée au frais, à l’abri de l’air, de l’humidité et de la lumière. Si elle est lyophilisée, ces précautions ne sont pas nécessaires.
En plus de la version « fraîche » et « lyophilisée » on en trouve dans le commerce dans des préparations à base de miel. Il existe aussi des produits liquides (en ampoules) qui renferment également du pollen, de la propolis, du ginseng etc.

Sauf allergies, la gelée royale est recommandée à tout âge. Vous en trouverez facilement dans le commerce ou en boutiques spécialisées. Son prix ayant baissé ces dernières années, tout le monde peut désormais en bénéficier !

Pour en savoir plus, consulter ce mois-ci l’article du magazine Psychologie consacré à l’apithérapie :
- L’apithérapie une médecine en or
- Goûtez à l’apithérapie

A lire également : Propolis, stimulant de nos défenses naturelles

Posté le

, , , ,

No comments yet.

Laisser un commentaire

Plus d’actualités

113 queries in 0, 200 seconds.