Avatar of Karine

La digestion c’est quoi ?

Comment fonctionne la digestion ? Et pourquoi digère-t-on mal ?

digestion

24 heures pour prendre le temps de digérer

La nourriture est le principal carburant du corps humain. Elle nous apporte les nutriments, les vitamines, et les éléments dont l’organisme a besoin pour fonctionner correctement.
Mais avant de pouvoir passer dans le sang, la nourriture nécessite d’être transformée. C’est cette phase de transformation que nous appelons « digestion ». Elle est assurée par les différents organes de notre système digestif qui assimilent et absorbent les nutriments dans la circulation sanguine et lymphatique et élimine les éléments non assimilables par l’organisme.
Tout commence par la mastication et la déglutition des aliments qui vont passer par l’œsophage avant d’arriver dans l’estomac. C’est ici que la digestion va réellement débuter. Les aliments y seront brassés, digérés, et décomposés par l’action du suc gastrique et réduit en une forme de bouillie.
Un long voyage dans les intestins commence alors. C’est aussi ici que les nutriments et ingrédients utiles à l’organisme vont pouvoir passer dans le sang.
Eléments inutiles et eau se dirigent quant à eux vers le côlon et le gros intestin pour finir entasser dans le rectum condensés pour former les selles jusqu’à ce que ces dernières soient expulsées par le rectum.

Au total, la digestion dure environ 24h ! Les aliments passent 4h dans l’estomac, puis 6 à 7h dans l’intestin grêle, ensuite autant de temps dans le gros intestin et enfin 6 à 7 h dans le rectum.

Crampes, spasmes, ballonnements, brûlures, pourquoi digère-t-on mal ?

Ça passe ou ça ne passe pas, ou ça passe trop vite, ou trop lentement, ou dans le mauvais sens et ça fait mal : ballonnements, douleurs, brûlures, etc. Le système digestif sait parfaitement nous avertir lorsque quelque chose ne va pas !
La plupart du temps ces douleurs sont le résultat de troubles « mécaniques ». C’est-à-dire que le tube digestif fonctionne, mais son fonctionnement est gêné. En effet, notre « machine digestive » est fragile, parfois capricieuse et il convient de bien s’en occuper… et de ne pas la violenter par de mauvais comportements (déglutition trop rapide, alimentation trop grasse plus difficile à décomposer et à assimiler, etc)
Ces troubles (les plus fréquents) sont souvent les moins graves. Des troubles « inflammatoires » résultants de maladies spécifiques (ulcère, gastrite, maladie de Crohn ou rectocolite) peuvent quant à eux s’avérer plus sérieux et nécessitent le suivi de professionnels de la santé.

Lourdeur et envie de vomir
Cette sensation de lourdeur peut être due à un repas trop copieux. Elle peut aussi être due à un excès d’air dans l’estomac. C’est ce qu’on appelle l’aérophagie (manger de l’air). Si c’est le cas, il faut éviter les boissons gazeuses ou de parler la bouche pleine !

Ballonnement et spasmes intestinaux
Ces troubles intestinaux traduisent la rétention de gaz provoqués par des fermentations intestinales. Un excès de gaz dans les intestins est souvent en rapport avec des erreurs alimentaires, le plus souvent un excès de féculents (haricots, lentilles, pois…), parfois d’autres légumes (choux, oignons, navets…).

Brûlures d’estomac
Les brûlures d’estomac résultent le plus souvent d’aliments acides et de repas arrosés. En effet, l’excès d’acide dans l’estomac entraîne le plus souvent des problèmes de digestion.

Les petits désagréments liés à la digestion sont là pour nous rappeler que notre corps est une machine qu’il faut bichonner ! Faire attention a sa digestion, c’est se préoccuper de son bien-être et par conséquent porter une attention particulière à ce que l’on mange !

A lire également : Quelques conseils pour bien digérer

Notre dossier du mois : La digestion, clé du bien-être

Posté le

, , , , , ,

Comments are closed.

Plus d’actualités

116 queries in 0, 776 seconds.